Qui veut loger cet enfant et où ?

C’était l’an 0 à Bethléem en Judée.
“Elle accoucha de son fils premier né… il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune” Luc 2v27
C’est l’an 2017 à Schirmeck et environ, en Alsace. Une question : toi qui habites ici, y a t-il une place pour accueillir cet enfant ?

Voyons ce qu’il s’est passé dans l’histoire de la nativité.
Cet enfant de Noël, selon la bible, était le fils de la promesse faite à Marie et Joseph, afin de sauver le monde. On l’appellera Emmanuel ce qui signifie “Dieu avec nous” et Joseph l’appela JESUS ce qui signifie “Sauveur.”

Où pourrait être son habitation sur la terre aujourd’hui ? Chez toi ? La bible nous informe que le désir de Jésus est de demeurer dans le cœur et le foyer de chacun.
Serais-tu prêt à fêter Noël 2017 en l’adorant ?

Cette expérience a été vécue, un jour, par un homme appelé Zachée. Jésus lui a dit : “Il faut que je loge chez toi aujourd’hui.” Tu peux lire cette histoire dans la bible dans le livre de Luc 19v5 à 10. Par cette rencontre personnelle, une nouvelle vie a commencé dans le cœur et le foyer de cet homme. Il est écrit : “Zachée le reçu avec joie…” Tous critiquaient Jésus et disaient : “Cet homme est allé loger chez un pécheur.” Mais Jésus répondit : “Aujourd’hui le salut est entré dans cette maison… Le fils de l’homme est venu chercher et sauver ceux qui étaient perdus.“
Voici le vrai message de Noël : “L’ange leur dit : voici je viens vous annoncer une bonne nouvelle : Il vous est né un Sauveur…” lire Luc 2v1 à 11
La bonne nouvelle du Sauveur Jésus tu peux la recevoir et la vivre, mais quel accueil réserves-tu à celui qui est venu pour te sauver ? Vas-tu dire : “Circulez ! Il n’y a pas de place pour lui chez moi ?”
Dieu t’appelle par ton nom ! Jésus t’aime tel que tu es et veut te rencontrer !

« SI QUELQU’UN ENTEND MA VOIX ET OUVRE LA PORTE, J’ENTRERAI CHEZ LUI…”
Apocalypse 3v20
Tu te poses des questions ? Tu voudrais en parler ? N’hésite pas à prendre contact. Tu seras toujours le bienvenu !

JOYEUX NOËL !


---

Un tableau qui n’a pas de prix

La bible nous révèle quelle valeur nous avons aux yeux de Dieu. C’est pourquoi Jésus a tout accompli pour notre salut.
“Je suis venu pour que les hommes aient la vie et qu’ils l’aient en abondance.” Jean 10 : 10
“Celui qui a le fils a la vie !” 1Jean 5 : 12

Voici une anecdote qui illustre bien ces deux versets. Extrait adapté du livre de Wayne Cordeiro « Jésus tout simplement »
Un veuf extrêmement riche avait un fils qu’il aimait profondément
Passionné d’art, lors de ses voyages, il faisait l’acquisition de toiles de grands peintres : des Rembrandt, des Monet… De retour chez lui il les accrochait dans sa maison.

Alors que le pays était ravagé par la guerre, son fils fut enrôlé dans l’armée. Un jour, le père reçu un télégramme lui annonçant la terrible nouvelle : son fils avait été tué au combat. Le père fut profondément bouleversé et découragé.

Plusieurs années après, un jeune soldat frappa à la porte : « J’étais dans le même régiment que votre fils, nous étions devenus des amis très proches. Il m’avait parlé de vous et de votre passion pour les arts. Je ne suis pas un artiste, mais un soir j’ai dessiné rapidement son portrait. Ce n’est pas grand chose, pourtant j’ai pensé que cela vous ferait plaisir de l’avoir. »
Ce croquis ressemblait parfaitement à son fils et le père en fut ému aux larmes. Cette œuvre d’art devint sa préférée.

Quelques années plus tard le père décéda à son tour.
Des collectionneurs vinrent du monde entier lors de la vente aux enchères de ses toiles. A la surprise de tous, la vente commença par une œuvre non répertoriée : l’esquisse faite par le jeune soldat. Les acheteurs, agacés, demandèrent à passer à l’œuvre suivante, mais le commissaire insista : « Nous commençons cette enchère à 100 $ »
Personne ne se manifesta. Le commissaire-priseur poursuivit : “100 $ est le prix de départ”. Alors un vieux monsieur leva la main et dit : « J’étais le voisin de cette famille que j’ai connue et aimée, alors j’aimerais avoir ce portrait, mais j’ai peu d’argent.. »
Personne ne renchérit. Alors le marteau levé, le commissaire demanda : « Une fois… deux fois… trois fois…? » avant de déclarer : « Les enchères sont terminées ! »
Les collectionneurs abasourdis demandèrent : « Mais que se passe t-il ? »
C’est très simple répondit le commissaire-priseur, dans le testament du père il est indiqué « Quand vous mettrez aux enchères toutes mes collections vous commencerez par le portrait de mon fils. Celui qui prendra le fils recevra tout le reste avec. »

En fin de compte, tout nous ramène à Jésus… tout simplement

“Vous avez tout pleinement en Lui.” Colossiens 2 : 10


---

Pour un repos bienfaisant

Avez-vous prévu des vacances de rêve ? Avez- vous réservé votre place ? C’est le moment de rechercher : destination, séjour, bon plan…
Vous êtes fatigués ? Lisez notre “catalogue” avec ses offres de repos !

En le feuilletant voici ce que je lis :

“Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai le repos.” dit Jésus Matthieu 11v28

“Celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses œuvres comme Dieu s’est reposé des siennes.” Hébreux 4v10

“Craignons donc, tandis que la promesse d’entrer dans son repos subsiste encore, qu’aucun de vous ne paraisse être venu trop tard.” Hébreux 4v1

“Etroite est la porte, resseré est le chemin menant à la vie et il y en a peu qui les trouvent.” Matthieu 7v14

“Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.” Jean 14:6

“Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si ce n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place…je reviendrai et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi.” Jean 14v2-3

“Car l’Agneau qui est au milieu du trône les paîtra et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.” Apocalypse 7v17

“Alors les jeunes filles se réjouiront à la danse,les jeunes hommes et les vieillards se réjouiront aussi; je changerai leur deuil en allégresse, et je les consolerai ; Je leur donnerai de la joie après leurs chagrins.” Jérémie 31v13

“L’Eternel répondit : je marcherai moi-même avec toi, et je te donnerai du repos.” Exode 33v14

“Enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.” Matthieu 28v20

Laissons Dieu restaurer notre âme ! Entrons dans ses verts pâturages, là où est le repos !


---

A la fois le « oui » et le « non » ?

    Quelle promesse peut-on encore croire aujourd’hui ? Les temps actuels, particulièrement riches en promesses, nous nourrissent d’espoir ou de déception. Tous les médias se mobilisent pour informer, convaincre, mais où est la vérité ? Sommes-nous confortés dans nos choix ou troublés ? Qui croire ? Qui choisir ?

    La Bible nous interpelle aussi à faire un choix. Que nous dit-elle ?
    Contrairement aux promesses évoquées plus haut, celles de la Bible ne sont pas des paroles semées au vent :

« Aussi vrai que Dieu est digne de confiance, je vous le garantis : La parole que nous vous avons adressée n’est pas à la fois « oui » et »non ». Car Jésus-Christ, le Fils de Dieu que nous avons proclamé n’a pas été à la fois “oui” et “non”. En Lui était le « OUI »
2 Corinthiens1 v.18 et 19
    C’est bien à Jésus seul que je peux faire confiance pour le déroulement de ma vie, malgré toutes les incertitudes ou les épreuves qui veulent parfois me déstabiliser.
Lui seul a la réponse à toutes mes interrogations. Et pourquoi Lui ?
    Parce qu’il m’a aimé dès avant ma naissance et m’aimera toujours. Parce que lui, Jésus, est Dieu de toute éternité et il connaît tout de moi. Il sait parfaitement ce dont j’ai besoin. Je peux donc dire : je n’ai rien à craindre car tu es avec moi.
« Ainsi parle le TrèsHaut dont la demeure est éternelle et dont le nom est Saint : j’habite dans les cieux élevés, mais je suis avec celui qui a le coeur brisé et contrit et je vivifie les esprits humiliés. » Esaïe 57 v.15
« Voici je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde » Matthieu 28 v.20
    Ce fut une des dernières promesses que Jésus a laissée aux hommes après sa résurrection. Il est monté vers son Père dans les cieux, là où il habite, et où il nous prépare une place pour que nous soyons avec Lui.
    C’est ce qu’il nous a dit : « Lorsque je vous aurai préparé une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi afin que vous soyez, vous aussi, là où je suis » Jean 14 v. 3 (lire de 1 à 4)
    Voilà une promesse sérieuse et certaine ! Elle est pour tous ceux qui croient à l’œuvre que Jésus a accomplie sur la croix, pour le salut gratuit et le pardon de nos péchés.
As-tu déjà fait ce choix ? As-tu choisi Jésus pour ton sauveur ?

« Car c’est en Lui que Dieu a dit « OUI » à tout ce qu’il avait promis.
            Aussi est-ce par Lui que nous disons « OUI »  « AMEN »
            pour que la gloire revienne à Dieu » 2 Corinthiens 1 v.20


---

J’ai appris à être content…

Apprendre… on pourrait penser que ce mot d’ordre s’adresse avant tout aux écoliers. Pourtant, ce conseil se trouve aussi dans la bible pour notre bien.
J’ai appris à être content dans l’état où je me trouve.” Philippiens.4 : 11

“Ce verset nous montre que le contentement n’est pas un penchant inné chez l’homme. Les convoitises, les plaintes et le mécontentement sont aussi naturels au cœur humain que les ronces le sont au sol. Les mauvaises herbes poussent vite.
Nous n’avons aucun besoin de semer les ronces et les chardons. Pareillement, nul n’est besoin d’enseigner à l’homme de se plaindre. Il le fait suffisamment vite sans instruction !

En revanche il faut cultiver les bonnes choses de la terre. Nous devons labourer et semer si nous voulons récolter du blé. Il faut un jardin et les soins d’un jardinier si on veut obtenir des fleurs.

Or, le contentement est l’une des plus belles fleurs célestes. Il nous faut le cultiver si nous voulons le posséder. Il ne pousse pas en nous par nature. Seule la nouvelle nature peut le produire, et même alors, nous devons exercer une attention et un soin spéciaux pour maintenir et cultiver la grâce que Dieu a semée en nous.

Paul dit : “J’ai appris à être content.” ce qui équivaut à dire qu’il ne l’avait pas toujours su…

… vous ne pouvez parvenir au contentement sans l’apprendre, ou l’apprendre sans discipline.“ (Extrait d’une méditation de Charles Spurgeon)

L’apôtre Paul avait de multiples raisons de se plaindre : souffrances physiques, oppositions spirituelles, emprisonnements, mais il avait appris le contentement.

Apprendre est d’abord un acte de volonté personnelle, il faut faire le premier pas : Dieu nous aide par sa grâce et le Saint-Esprit nous secourt dans nos faiblesses !

Soyons reconnaissants envers Dieu pour tous les bienfaits qu’il renouvelle jour après jour ! Soyons satisfaits, heureux de l’état où nous nous trouvons ! Dieu ne prend-t-il pas soin de nous ?

Apprenons à construire notre vie avec Dieu !

Car la joie de l’Éternel sera votre force. Néhémie 8 :10


---