La victoire après l’épreuve

“La victoire qui triomphe du monde c’est notre foi” 1 Jean 5v4

Souvent la foule célèbre les résultats des matchs, du mondial de foot ou autre, en scandant « On a gagné, on a gagné… » Quel enthousiasme pour un ballon rond et pour une équipe de joueurs !
Les chrétiens chantent aussi ce refrain : “Jésus est le grand vainqueur éternellement, Satan est le grand perdant… “
Mais pour gagner, l’équipe doit être composée de personnes motivées. Chacun devant être à sa place, dans un esprit d’équipe, parfaitement solidaires et unis, pour le même combat, en vue de la victoire.
Ainsi ceux qui persévèrent dans leurs efforts, avec les conseils de l’entraineur, voient leur action couronnée d’efficacité et de succès. Vous remarquerez que le jeu des défenseurs est insuffisant mais qu’il faut aussi des attaquants pour faire tomber l’adversaire.
Il en est de même dans la foi. Notre adversaire le diable déploie des stratégies pour nous déstabiliser, mais nous avons une victoire certaine en Jésus !
“C’est à Jésus-Christ qu’appartiennent la gloire et la puissance pour l’éternité.” 1 Pierre 4v11

Le jeune garçon, David, a cru à cette affirmation.
Il s’est lancé dans le champ de bataille pour combattre le géant Goliath, pourtant réputé invincible, en lui disant : “Tu marches contre moi avec l’épée, la lance et le javelot; et moi, je marche contre toi au nom de l’Eternel que tu as insulté… Toute cette multitude assemblée saura que ce n’est ni par l’épée ni par la lance que l’Eternel délivre.”1 Samuel 17 versets 45 et 47

Plus grande est l’épreuve et plus grande sera la victoire ! Alors courons ensemble ! Et comme l’affirme l’apôtre Paul :
“Je cours vers le but pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus- Christ.” Philippiens 3v14
“Ceux qui courent dans le stade courent tous mais un seul remporte le prix.” 1 Cor 9v24

Courez de manière à le remporter ! Vive la France ? Mieux : VIVE JESUS !


---

Branché et bien connecté !

Etre branché c’est être conforme aux dernières tendances, être au courant…
Etre connecté c’est être relié à une source externe qui apporte des fonctionnalités supplémentaires.

C’est important d’être branché, de vivre avec son temps, de se tenir informé, pour se faciliter la vie, pour s’instruire… Il y a aussi des choix à faire face à une multitude de propositions.
Mais au fait, connecté à quoi ou à qui ?

Il faut que tu sois connecté à la bonne source pour recevoir des réponses pertinentes. C’est vrai en informatique, c’est vrai aussi pour ta vie : “La source fait-elle jaillir par le même orifice l’eau douce et l’eau amère ?” Jacques 3 v 11

Toute Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner la vérité…” 2 Timothée 3 v 16

Quels conseils nous donne la Bible ?
– Le premier point : tu dois renoncer à tout ce qui te sépare d’une bonne connexion avec Dieu, le mensonge qui t’a trompé ou induit en erreur, les mauvaises excuses, les choix désastreux… Tout ce qui te garde captif et sans joie.
– Le deuxième : c’est de recevoir la parole de vérité que seul Jésus peut te communiquer car il est lui-même la VÉRITÉ. Il est Dieu et connait tout de toi. Il est le meilleur guide pour vivre pleinement heureux, alors il te donne la marche à suivre.
– Le troisième point : Jésus le fils de Dieu est venu ôter ce qui t’a empêché jusqu’à ce jour de bénéficier de ses bienfaits et de sa grâce. Il est mort sur la croix pour enlever la condamnation du péché et te donner le salut. Pourquoi a-t-il fait cela ?
Parce qu’il t’aime, tel que tu es, et il t’accueille dans ses bras d’amour comme un fils ou une fille. Il pardonne les péchés de tous ceux qui se repentent.
C’est un message certain, Jésus parle toujours en vérité et ne ment jamais, tu peux donc accepter ce message que tu lis aujourd’hui et choisir d’être “connecté” à lui. Entends-tu son appel ? “Mon fils, sois attentif à mes paroles, prête l’oreille à mes conseils.” Proverbes 4 v 20

JESUS te veux avec LUI, pour l’éternité, dans son royaume, là où il n’y aura plus de pleurs ni de souffrance. D’autres personnes ont déjà fait cette expérience et ne l’on jamais regretté.

 Jean 15 v 4


---

L’horloge tourne

Nous venons juste de fêter Nouvel An et déjà il n’y a plus 365 jours pour l’année 2018 !
Albert CAMUS disait « La vie est courte et c’est péché de perdre son temps »

Alors la bible (Parole de Dieu) nous exhorte à la vigilance et à ne pas perdre le temps de vie qui nous est accordé sur cette terre.

“Apprends nous à bien compter nos jours, alors nous acquerrons un cœur sage.” Psaume 90v12

Le Dieu que nous adorons est le Dieu vivant pour toute éternité.
Puisqu’il vit, il nous parle et il dit “Si vous entendez la voix de Dieu aujourd’hui ne refusez pas de comprendre” Hébreux 4v7
“Ceux qui avaient été les premiers à entendre la bonne nouvelle… ont refusé d’obéir, c’est pourquoi Dieu fixe de nouveau un jour appelé : aujourd’hui” Hébreux 4v6
“Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé.” Actes 16v31. C’est lui qui pardonne et efface tous nos péchés. (Psaume 103v3)
Écouter, c’est bien plus qu’entendre, écouter, c’est obéir à Sa Parole et Dieu, notre Père, offre alors un temps d’éternité dans sa présence pour tous ceux qui croient à Sa Parole. Alors, ne cherchons pas autre chose.
« A force de chercher midi à quatorze heures on finit par perdre son temps » P. Dac Combien de temps nous reste t-il ? L’horloge de la vie tourne, et tourne si vite ! Alphonse Lamartine l’avait bien perçu : “Jouissons de l’heure rapide, le temps fuit !”

Plusieurs de nos grands artistes et chanteurs s’en sont allés ces derniers mois… Où sont-ils ? Et nous, où irons-nous ?
Jésus a donné la réponse à un brigand mourant sur la croix à coté de lui, un brigand repentant qui a cru en lui :

“Je te le déclare aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis” Luc 23v43 Qui que tu sois, Jésus t’accueille si de ton coté toi aussi tu l’accueilles. L’horloge tourne pour toi aussi… prends le temps d’y penser.

BONNE ANNÉE 2018


---

Qui veut loger cet enfant et où ?

C’était l’an 0 à Bethléem en Judée.
“Elle accoucha de son fils premier né… il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune” Luc 2v27
C’est l’an 2017 à Schirmeck et environ, en Alsace. Une question : toi qui habites ici, y a t-il une place pour accueillir cet enfant ?

Voyons ce qu’il s’est passé dans l’histoire de la nativité.
Cet enfant de Noël, selon la bible, était le fils de la promesse faite à Marie et Joseph, afin de sauver le monde. On l’appellera Emmanuel ce qui signifie “Dieu avec nous” et Joseph l’appela JESUS ce qui signifie “Sauveur.”

Où pourrait être son habitation sur la terre aujourd’hui ? Chez toi ? La bible nous informe que le désir de Jésus est de demeurer dans le cœur et le foyer de chacun.
Serais-tu prêt à fêter Noël 2017 en l’adorant ?

Cette expérience a été vécue, un jour, par un homme appelé Zachée. Jésus lui a dit : “Il faut que je loge chez toi aujourd’hui.” Tu peux lire cette histoire dans la bible dans le livre de Luc 19v5 à 10. Par cette rencontre personnelle, une nouvelle vie a commencé dans le cœur et le foyer de cet homme. Il est écrit : “Zachée le reçu avec joie…” Tous critiquaient Jésus et disaient : “Cet homme est allé loger chez un pécheur.” Mais Jésus répondit : “Aujourd’hui le salut est entré dans cette maison… Le fils de l’homme est venu chercher et sauver ceux qui étaient perdus.“
Voici le vrai message de Noël : “L’ange leur dit : voici je viens vous annoncer une bonne nouvelle : Il vous est né un Sauveur…” lire Luc 2v1 à 11
La bonne nouvelle du Sauveur Jésus tu peux la recevoir et la vivre, mais quel accueil réserves-tu à celui qui est venu pour te sauver ? Vas-tu dire : “Circulez ! Il n’y a pas de place pour lui chez moi ?”
Dieu t’appelle par ton nom ! Jésus t’aime tel que tu es et veut te rencontrer !

« SI QUELQU’UN ENTEND MA VOIX ET OUVRE LA PORTE, J’ENTRERAI CHEZ LUI…”
Apocalypse 3v20
Tu te poses des questions ? Tu voudrais en parler ? N’hésite pas à prendre contact. Tu seras toujours le bienvenu !

JOYEUX NOËL !


---

Un tableau qui n’a pas de prix

La bible nous révèle quelle valeur nous avons aux yeux de Dieu. C’est pourquoi Jésus a tout accompli pour notre salut.
“Je suis venu pour que les hommes aient la vie et qu’ils l’aient en abondance.” Jean 10 : 10
“Celui qui a le fils a la vie !” 1Jean 5 : 12

Voici une anecdote qui illustre bien ces deux versets. Extrait adapté du livre de Wayne Cordeiro « Jésus tout simplement »
Un veuf extrêmement riche avait un fils qu’il aimait profondément
Passionné d’art, lors de ses voyages, il faisait l’acquisition de toiles de grands peintres : des Rembrandt, des Monet… De retour chez lui il les accrochait dans sa maison.

Alors que le pays était ravagé par la guerre, son fils fut enrôlé dans l’armée. Un jour, le père reçu un télégramme lui annonçant la terrible nouvelle : son fils avait été tué au combat. Le père fut profondément bouleversé et découragé.

Plusieurs années après, un jeune soldat frappa à la porte : « J’étais dans le même régiment que votre fils, nous étions devenus des amis très proches. Il m’avait parlé de vous et de votre passion pour les arts. Je ne suis pas un artiste, mais un soir j’ai dessiné rapidement son portrait. Ce n’est pas grand chose, pourtant j’ai pensé que cela vous ferait plaisir de l’avoir. »
Ce croquis ressemblait parfaitement à son fils et le père en fut ému aux larmes. Cette œuvre d’art devint sa préférée.

Quelques années plus tard le père décéda à son tour.
Des collectionneurs vinrent du monde entier lors de la vente aux enchères de ses toiles. A la surprise de tous, la vente commença par une œuvre non répertoriée : l’esquisse faite par le jeune soldat. Les acheteurs, agacés, demandèrent à passer à l’œuvre suivante, mais le commissaire insista : « Nous commençons cette enchère à 100 $ »
Personne ne se manifesta. Le commissaire-priseur poursuivit : “100 $ est le prix de départ”. Alors un vieux monsieur leva la main et dit : « J’étais le voisin de cette famille que j’ai connue et aimée, alors j’aimerais avoir ce portrait, mais j’ai peu d’argent.. »
Personne ne renchérit. Alors le marteau levé, le commissaire demanda : « Une fois… deux fois… trois fois…? » avant de déclarer : « Les enchères sont terminées ! »
Les collectionneurs abasourdis demandèrent : « Mais que se passe t-il ? »
C’est très simple répondit le commissaire-priseur, dans le testament du père il est indiqué « Quand vous mettrez aux enchères toutes mes collections vous commencerez par le portrait de mon fils. Celui qui prendra le fils recevra tout le reste avec. »

En fin de compte, tout nous ramène à Jésus… tout simplement

“Vous avez tout pleinement en Lui.” Colossiens 2 : 10


---