Et voici la fête de Pentecôte…

Image 2Recevez le Saint-Esprit

La Pentecôte ? Pour certains c’est la perspective d’un week-end prolongé, pour d’autres c’est une fête religieuse au même titre que Pâques ou Noël. Mais qu’en est-il vraiment ?
Dans l’évangile de Luc 24:49, voici ce qui est écrit : “J’enverrai sur vous ce que mon Père a promis… la puissance d’En-Haut descendra sur vous.” Dans Jean 20:22, Jésus dit à ses disciples : “Recevez le Saint-Esprit.”
Ce récit est aujourd’hui encore d’actualité pour chacun de nous. Toi qui lis ces lignes, as-tu reçu le Saint-Esprit comme cette foule qui écoutait les disciples en cette première Pentecôte ? Actes 2: 1 à 4

Il est essentiel d’accueillir le Saint-Esprit pour comprendre ce que Dieu dit dans Sa Parole, la Bible, pour t’éclairer sur le salut offert par Jésus sur la croix.
Crois-tu que tu maîtrises ta destinée ? Qui es-tu pour penser ainsi ?
“Je répandrai de mon Esprit sur tout être humain…” Actes 2:17 et “..alors tout homme qui fera appel au Seigneur sera sauvé.” Actes 2:21

Réfléchissons ensemble : au cours de ta vie tu as acquis des connaissances, tu as été enseigné par des maîtres, des professeurs, tes parents. Ce principe d’apprentissage existe aussi dans notre vie de foi. Le manuel qui t’instruit dans ce domaine c’est la Bible, et Celui qui t’aide à comprendre ce que tu lis c’est le Saint-Esprit. Il te montre l’amour de Dieu et te conduit à faire la paix avec Lui par Jésus-Christ. Le Saint-Esprit te révèle tel que tu es devant Dieu et Il t’éclaire pour que tu réalises la nécessité de changer de comportement pour pouvoir vivre l’Eternité avec Dieu.
Si tu le veux, tu peux recevoir aujourd’hui le Saint-Esprit promis par Dieu. “Afin que nous recevions par la foi l’Esprit qui avait été promis.” Galates 3:14
Pourquoi ne pas essayer de Le demander tout simplement par cette prière :
“Viens Saint-Esprit. J’ai besoin de toi pour que tu m’éclaires. Je voudrais mieux comprendre la Bible. Seigneur Jésus efface tous mes péchés. Je te demande de me pardonner parce que je voudrais passer l’Eternité avec Toi. Merci Mon Dieu de me sauver.”


---

Pâques et la résurrection

Image 3    “Il est revenu de la mort à la vie, comme il l’avait dit.” Matthieu 28:6
C’est une phrase étonnante et pourtant vraie. La résurrection ! Est-ce possible ?
Plusieurs personnes ont connu la réalité d’être revenus à la vie après une mort clinique. C’est donc bien quelque chose de réel et non pas le fruit de l’imagination.
Par contre, Celui dont on parle à Pâques, c’est Jésus, le Fils de Dieu. Des femmes ont constaté la réalité de sa résurrection. Ce qui est encore plus étonnant c’est que Jésus lui-même a annoncé à ses contemporains, à ceux qui l’écoutaient et le suivaient, qu’il ressusciterait le troisième jour.
Quand Jésus parle, ce qu’il dit arrive. C’est une certitude à n’en pas douter. Pourquoi être aussi sûr ? Tout simplement parce que les paroles de jésus sont toujours la vérité. Il proclame lui-même : “Je suis la Vérité.” Jean 14:6. “Je suis la Lumière.” Jean 8:12

Jésus a été crucifié entre deux malfaiteurs. L’un des deux l’insultait en disant :
“N’es-tu pas le Messie ? Sauve-toi donc et sauve-nous !
Mais l’autre lui fit des reproches et lui dit :
– Ne crains-tu pas Dieu, toi qui subis la même punition ? Pour nous, cette punition est juste, car nous recevons ce que nous avons mérité par nos actes ; mais lui n’a rien fait de mal.
Puis il ajouta :
Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton règne.”
Que lui répond Jésus ?
“Je te le déclare, c’est la vérité : aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis.”Luc 23:39 à 43

Je suis la résurrection et la vie.” Jean 11:25

La résurrection c’est pour tous ceux qui
croient aux paroles de Jésus et qui placent leur confiance en Lui. C’est aussi pour toi ! Il suffit d’accepter la proposition de Jésus.
Alors à ton tour, fais appel à Lui par cette prière :

Sauve-moi ! Je veux vivre et ressusciter avec Toi Seigneur Jésus !


---

J’aimerais bien croire en Dieu..

Selon un sondage Harris publié dans le journal “La Croix”, 22% des Français ne savent pas s’ils croient en Dieu, mais ils se posent la question.
Porter le nom de chrétien c’est se rallier à ceux qui croient en Jésus-Christ. Mais à quoi sert de croire ? Dans la prison où ils se trouvaient, Paul et Silas ont dit à leur geôlier : “Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé.” Actes 19 : 31
Croire c’est faire confiance à Celui qui me propose la solution à mon problème, à savoir : je suis perdu, condamné à mort à cause de mon péché et j’ai besoin d’être sauvé.
Beaucoup disent qu’ils ne croient pas en Dieu parce qu’ils n’en ressentent pas la nécessité. Ils ne se sentent coupables de rien alors pourquoi accepteraient-ils d’être sauvés ? Ils prétendent gérer leur vie seuls, mais sont-ils maîtres de leur destinée ?
“Il n’en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul.” Romains 3 : 12

Alors quel rôle joue la foi ?
La foi c’est comme un pont qui va au-delà de ma raison pour me faire franchir ce qui me sépare de la présence de Dieu dans ma vie.
En Galilée, Jésus interpelle la foule : “Changez de comportement et acceptez la Bonne Nouvelle.” Marc 1 : 15. C’est-à-dire : abandonne tes péchés, dans ton cœur et dans tes actions, et reconnais que tu es incapable de t’en sortir par toi-même. Puis, adresse-toi à Jésus car lui seul à la puissance de te pardonner et de te donner la vie éternelle.
Dans l’évangile de Jean, Jésus parle à son disciple Thomas qui doutait de la résurrection : “Avance ta main et mets la dans mon côté. Ne sois pas incrédule mais crois. Thomas lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu !” Jean 20 : 27/28
Tu peux faire la même expérience : viens à Jésus et tu verras la Parole de vérité de Jésus s’accomplir en toi :

“Et moi je vous dit : Demandez et l’on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l’on vous ouvrira. En effet, tous ceux qui demandent reçoivent, celui qui cherche trouve et l’on ouvrira à celui qui frappe.
Luc 11 : 9/10


---

Du ciel vers la terre

Image 11“…le moment où Marie devait accoucher arriva, et elle mit au monde son fils premier né.” Luc 2 : 6-7

Voici le premier Noël !

Cette nuit-là, un ange apparaît à des bergers leur annonçant la naissance du Sauveur, du Messie. Luc 2 : 8 à 20. Plus tard, une étoile guide des savants, les mages, jusque vers l’enfant : “Ils entrèrent dans la maison virent le petit enfant et l’adorèrent. Ensuite ils ouvrirent leurs trésors et lui offrirent en cadeau de l’or, de l’encens et de la myrrhe.” Mat. 2 : 11.

Ce récit biblique est célébré par toute la chrétienté : le jour de Noël est une grande fête, mais pourquoi y attacher autant d’importance ?
Parce que ce jour-là, Jésus a quitté la gloire du ciel où il régnait, pour venir partager notre condition d’homme. Lui qui est Dieu, a accepté dans son amour, de venir du ciel vers la terre pour vivre parmi les hommes et pour montrer par ses paroles et ses actes toute l’authenticité de la Parole de Dieu.

De tout temps, au contraire, l’homme a cherché à aller de la terre vers le ciel, à gagner le paradis par ses propres efforts. Pourtant, ni les observations religieuses, ni les pèlerinages ne peuvent réussir cet exploit. Le salut c’est Dieu qui nous l’offre et nous l’acceptons par la foi.
“En effet, c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter.”  Eph. 2 : 8-9

Alors comment allons-nous accueillir ce grand Dieu ? Quelle place réservons-nous à Jésus dans notre vie ?
Lui, qui est la lumière du monde, laissons-le illuminer notre cœur !

Jésus dit : “Je suis la lumière du monde, celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres mais il aura la lumière de la vie.” Jean 8 : 12


---

Le brouillard, une cause d’égarement ?

IMG_2146    L’automne connaît des journées splendides avec des couleurs flamboyantes. C’est aussi, parfois, une période de brouillard qui peut tout nous cacher, au point de ne plus pouvoir reconnaître son chemin.
Perdre sa route c’est risquer de ne pas atteindre sa destination. Alors que faire ?
On peut essayer de suivre la voiture qui nous précède, guidés par ses feux arrières, en espérant que cette personne connaisse la route…

Toutefois, lorsque nous sommes confrontés à cette situation où la conduite est difficile, voire dangereuse, nous apprenons nos limites et nos faiblesses. Nous cessons de conduire mécaniquement pour nous concentrer, pour détecter le moindre indice nous indiquant que nous sommes sur la bonne voie. Nous ralentissons, nous observons avec vigilance, guettant un panneau indicateur ou une borne. Nous apprenons à considérer ce qui nous entoure avec un autre regard.

Mais il arrive aussi que le brouillard ne soit pas uniquement dans la nature. Il s’installe parfois dans notre vie compliquant nos choix et nos décisions.
La Bible nous dit :  “Facile est le chemin qui mène à la ruine… difficile est le chemin qui mène à la vie…” Matthieu 7:13-14
Mais elle dit aussi : “Ta Parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier” Psaume 119:105
Avez-vous jamais considéré la Bible comme un instrument de Dieu pour vous guider dans la vie ? Et pourtant c’est aussi ce qu’elle est !
Nous vivons des temps difficiles où inondations, crises, chômage, tremblements de terre, attentats, et guerres font partie des informations quotidiennes. Comment réagir ? Si on apprenait à regarder la vie avec un autre regard ? Si on comptait sur Dieu pour nous sortir de nos impasses ? Si on demandait simplement à Dieu : “Sauve-moi” ?
C’est justement ce que Jésus est venu faire : nous sauver de la perdition. Il est aussi écrit : “Quand un malheureux crie, l’Eternel entend, et il le sauve de toutes ses détresses”  Psaume 34:7

Alors fais-lui confiance :
“Je t’instruirai et je te montrerai la voie que tu dois suivre” Psaume 32:8


---