Du ciel vers la terre

Image 11“…le moment où Marie devait accoucher arriva, et elle mit au monde son fils premier né.” Luc 2 : 6-7

Voici le premier Noël !

Cette nuit-là, un ange apparaît à des bergers leur annonçant la naissance du Sauveur, du Messie. Luc 2 : 8 à 20. Plus tard, une étoile guide des savants, les mages, jusque vers l’enfant : “Ils entrèrent dans la maison virent le petit enfant et l’adorèrent. Ensuite ils ouvrirent leurs trésors et lui offrirent en cadeau de l’or, de l’encens et de la myrrhe.” Mat. 2 : 11.

Ce récit biblique est célébré par toute la chrétienté : le jour de Noël est une grande fête, mais pourquoi y attacher autant d’importance ?
Parce que ce jour-là, Jésus a quitté la gloire du ciel où il régnait, pour venir partager notre condition d’homme. Lui qui est Dieu, a accepté dans son amour, de venir du ciel vers la terre pour vivre parmi les hommes et pour montrer par ses paroles et ses actes toute l’authenticité de la Parole de Dieu.

De tout temps, au contraire, l’homme a cherché à aller de la terre vers le ciel, à gagner le paradis par ses propres efforts. Pourtant, ni les observations religieuses, ni les pèlerinages ne peuvent réussir cet exploit. Le salut c’est Dieu qui nous l’offre et nous l’acceptons par la foi.
“En effet, c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter.”  Eph. 2 : 8-9

Alors comment allons-nous accueillir ce grand Dieu ? Quelle place réservons-nous à Jésus dans notre vie ?
Lui, qui est la lumière du monde, laissons-le illuminer notre cœur !

Jésus dit : “Je suis la lumière du monde, celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres mais il aura la lumière de la vie.” Jean 8 : 12


---

Le brouillard, une cause d’égarement ?

IMG_2146    L’automne connaît des journées splendides avec des couleurs flamboyantes. C’est aussi, parfois, une période de brouillard qui peut tout nous cacher, au point de ne plus pouvoir reconnaître son chemin.
Perdre sa route c’est risquer de ne pas atteindre sa destination. Alors que faire ?
On peut essayer de suivre la voiture qui nous précède, guidés par ses feux arrières, en espérant que cette personne connaisse la route…

Toutefois, lorsque nous sommes confrontés à cette situation où la conduite est difficile, voire dangereuse, nous apprenons nos limites et nos faiblesses. Nous cessons de conduire mécaniquement pour nous concentrer, pour détecter le moindre indice nous indiquant que nous sommes sur la bonne voie. Nous ralentissons, nous observons avec vigilance, guettant un panneau indicateur ou une borne. Nous apprenons à considérer ce qui nous entoure avec un autre regard.

Mais il arrive aussi que le brouillard ne soit pas uniquement dans la nature. Il s’installe parfois dans notre vie compliquant nos choix et nos décisions.
La Bible nous dit :  “Facile est le chemin qui mène à la ruine… difficile est le chemin qui mène à la vie…” Matthieu 7:13-14
Mais elle dit aussi : “Ta Parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier” Psaume 119:105
Avez-vous jamais considéré la Bible comme un instrument de Dieu pour vous guider dans la vie ? Et pourtant c’est aussi ce qu’elle est !
Nous vivons des temps difficiles où inondations, crises, chômage, tremblements de terre, attentats, et guerres font partie des informations quotidiennes. Comment réagir ? Si on apprenait à regarder la vie avec un autre regard ? Si on comptait sur Dieu pour nous sortir de nos impasses ? Si on demandait simplement à Dieu : “Sauve-moi” ?
C’est justement ce que Jésus est venu faire : nous sauver de la perdition. Il est aussi écrit : “Quand un malheureux crie, l’Eternel entend, et il le sauve de toutes ses détresses”  Psaume 34:7

Alors fais-lui confiance :
“Je t’instruirai et je te montrerai la voie que tu dois suivre” Psaume 32:8


---

Le brouillard, une cause d’égarement ?

IMG_2146    L’automne connaît des journées splendides avec des couleurs flamboyantes. C’est aussi, parfois, une période de brouillard qui peut tout nous cacher, au point de ne plus pouvoir reconnaître son chemin.
Perdre sa route c’est risquer de ne pas atteindre sa destination. Alors que faire ?
On peut essayer de suivre la voiture qui nous précède, guidés par ses feux arrières, en espérant que cette personne connaisse la route…

Toutefois, lorsque nous sommes confrontés à cette situation où la conduite est difficile, voire dangereuse, nous apprenons nos limites et nos faiblesses. Nous cessons de conduire mécaniquement pour nous concentrer, pour détecter le moindre indice nous indiquant que nous sommes sur la bonne voie. Nous ralentissons, nous observons avec vigilance, guettant un panneau indicateur ou une borne. Nous apprenons à considérer ce qui nous entoure avec un autre regard.

Mais il arrive aussi que le brouillard ne soit pas uniquement dans la nature. Il s’installe parfois dans notre vie compliquant nos choix et nos décisions.
La Bible nous dit :  “Facile est le chemin qui mène à la ruine… difficile est le chemin qui mène à la vie…” Matthieu 7:13-14
Mais elle dit aussi : “Ta Parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier” Psaume 119:105
Avez-vous jamais considéré la Bible comme un instrument de Dieu pour vous guider dans la vie ? Et pourtant c’est aussi ce qu’elle est !
Nous vivons des temps difficiles où inondations, crises, chômage, tremblements de terre, attentats, et guerres font partie des informations quotidiennes. Comment réagir ? Si on apprenait à regarder la vie avec un autre regard ? Si on comptait sur Dieu pour nous sortir de nos impasses ? Si on demandait simplement à Dieu : “Sauve-moi” ?
C’est justement ce que Jésus est venu faire : nous sauver de la perdition. Il est aussi écrit : “Quand un malheureux crie, l’Eternel entend, et il le sauve de toutes ses détresses”  Psaume 34:7

Alors fais-lui confiance :
“Je t’instruirai et je te montrerai la voie que tu dois suivre” Psaume 32:8


---

Et toi, où vas-tu ?

    Chaque jour apporte son lot d’inquiétudes dans un monde en désarroi. Que peut-on faire ou comment réagir pour ne pas se laisser envahir par la crainte ou l’angoisse ? La haine, le crime gratuit qui s’attaquent à l’innocent ou au plus faible nous font penser à la loi de la jungle.
“Ayez l’esprit éveillé, prenez garde !  Car votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant quelqu’un à dévorer.”
1 Pierre 5/8
Alors prenons garde, c’est l’avertissement de l’apôtre Pierre. Soyons vigilants pour ne pas succomber au doute qui vient anéantir les certitudes de la foi. Rappelons que la Parole de Dieu est parole de Vérité.
“Résistez au diable et il fuira loin de vous.” Jacques 4/7
Je ne peux lui résister que si Christ est mon Sauveur et mon Seigneur, si je suis habité par l’Esprit de Dieu. C’est Jésus qui a vaincu Satan et qui a dit : “Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre” Matthieu 28/18

Préparons-nous donc à la rencontre avec Dieu car nul ne sait ni le jour ni l’heure. Quand on se prépare pour partir en vacances, on emmène que ce qui est nécessaire, utile, bref l’essentiel.
As-tu pensé à ton départ pour l’éternité ? A ton salut ?
Devant toutes les incertitudes du monde sans cesse véhiculées par les médias, il y a une certitude : c’est auprès de Dieu qu’on trouve la paix. Jésus est la seule solution pour effacer nos fautes et garder nos cœurs en paix.
Jésus nous a préparé une place. “Il y a beaucoup d’endroits où demeurer dans la maison de mon Père et je vais vous préparer une place. Je ne vous l’aurais pas dit si ce n’était pas vrai.” Jean 14/2 Réserve ton billet pour ce grand voyage, là où il n’ y aura plus de larmes …

“Il essuiera toute larme de leurs yeux, il n’y aura plus de mort, il n’y aura plus ni deuil, ni lamentations, ni douleur. Les choses anciennes auront disparu.” Apocalypse 21/4


---

Plus que le soleil !

Voici l’été ! C’est en général une saison  fort appréciée car c’est la période la plus ensoleillée et la plus lumineuse de l’année.
D’ailleurs que ferions-nous sans soleil ? Sans luminosité ?
C’est Dieu qui créa cet astre. 
 “Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit ; il fit aussi les étoiles.” Genèse 1/16
Mais Dieu ne s’est pas arrêté là : il a aussi créé l’homme à son image, comme le dit la Bible. Son désir est que nous reflétions la lumière du Christ.
“Il fera briller sur nous une lumière d’en haut, semblable à celle du soleil levant…” Luc 1/78

La bible nous parle d’un homme, Saul de Tarse, qui était simplement religieux mais qui un jour a fait une rencontre personnelle avec Jésus lorsque que celui-ci s’est présenté à lui.
Dans Actes 26/13 il a vu que son éclat dépassait celui du soleil. Cette rencontre a changé Saul, sa personne, ses pensées et son existence. Il a été visité par l’Esprit de Dieu qui lui a donné un éclairage nouveau sur sa vie et sur sa foi. Il a réalisé qu’il était perdu, que sa religion ne pouvait rien pour lui, que seul Jésus-Christ pouvait le sauver. C’est ce que l’on appelle le salut : Jésus a donné sa vie sur la croix pour effacer nos péchés. Même l’identité de Saul a été changée : dès lors il s’est appelé Paul.

Jésus dit : “Je suis venu comme une lumière dans ce monde.” Jean 12/46
Paul est devenu un disciple de Jésus, annonçant partout où il se trouvait la bonne nouvelle du salut en Jésus.
Jésus dit : “Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres mais il aura la lumière de la vie.”Jean 8/12
Mais il dit aussi dans Matthieu 5/14 : “Vous êtes la lumière du monde.
Il nous invite à faire cette expérience, à lui ouvrir la porte de notre cœur et à le laisser nous éclairer.
Ainsi nous pouvons proclamer : “L’Eternel est ma lumière et mon salut !” Psaume 27/1

Soyons tous rayonnants de Jésus !


---