Comme le moulin…

“Mais vous recevrez une puissance lorsque le Saint-Esprit viendra sur vous.” Actes 1 v 8
Nous sommes tous sensibles à la beauté de ces vieux moulins à vent ou à eau, devenus rares dans nos paysages. Tous avaient une utilité, produisant huile ou farine, ou alimentant une transmission, marteau, etc… Cependant, leurs emplacements n’étaient pas le fruit du hasard. Ils étaient choisis en fonction du vent, du courant d’eau et de sa chute.

Le temps de Pentecôte nous rappelle que nous pouvons, nous aussi, recevoir le Saint-Esprit, la vie et la puissance promise par Jésus.

Voici 7 certitudes :

Dieu nous a offert la vie : Genèse 2 v 7 ”L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant.”

Il veut nous remplir de son Saint-Esprit : Actes 2 v 2 “Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis.”

Ses promesses se réalisent pour chacun :
Pour Marie : Luc 1 v 35 “L’ange lui répondit : Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le Saint Enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu.”
Pour nous qui croyons en lui : Jean 7 v 38 “Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de lui.”

Il nous veut utiles dans l’œuvre de Dieu pour annoncer la bonne nouvelle du salut : Actes 1 v 8 “Mais vous recevrez une puissance lorsque le Saint-Esprit viendra sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.”

La puissance appartient à Dieu seul : Éphésiens 3 v 20
“A Dieu qui a le pouvoir de faire infiniment plus au moyen de la puissance qui agit en nous… à lui seul soit la gloire.”

Être à la bonne place : là où Dieu veut nous communiquer sa puissance : 2 Timothée 1 v 7 “Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse.”

Avoir confiance en Dieu : soyons sans crainte car Dieu saura nous rendre participant à son œuvre. Le moulin n’est rien par lui-même, il a besoin du vent ou du courant d’eau : Esaïe 30 v 15 “C’est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, C’est dans le calme et la confiance que sera votre force.” Jean 14 v 26 “Mais le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.


---

L’amitié sincère et durable

  Image 5  “Le plus grand amour c’est de donner sa vie pour ses amis.” Jean 15 : 3
As-tu des amis ? Les amis sont comme des fleurs dans le jardin de la vie.

Cicéron a écrit : “L’amitié accroît le bonheur et soulage la misère, double les joies et divise les peines.”
Parmi tes amis, y a-t-il Jésus ? Même notre meilleur ami ne saurait se comparer à Lui.  Son amitié n’est pas virtuelle, comme celle de certains réseaux sociaux. Elle est réelle. Jésus s’est sacrifié pour toi afin d’effacer ton péché, il a payé le prix de tes fautes pour t’offrir la vie éternelle. Il est mort et ressuscité.

La fête de Pâques c’est un rendez-vous pour toi, comme il le fut pour les disciples et pour Marie de Magdala.
Le tombeau vide ? Ce n’était pas un lapin ! (Un rendez-vous manqué) Laissons les lapins en chocolat aux enfants. En réalité Jésus va parler à Marie de Magdala car il est vivant :  “Va dire à mes frères que je monte vers mon Père…”Jean 20 : 17  Il est allé nous préparer une place auprès de Dieu. Jean 14 : 2
Cette place t’est réservée, si tu la veux. Ce n’est pas pour assister à 2 heures de théâtre, mais c’est une place pour l’éternité avec Jésus, si du moins, tu es son ami. Est-ce le cas ? Toi seul peut y répondre. Quelle attitude vas tu adopter ?
Si dans ta vie tu as connu des situations de REJET, si tu en as souffert, alors considère cette proposition d’amitié avec sérieux, ne la JETTE pas ! Ne fais pas aux autres et à Dieu ce que tu as subi.

Ne RE …JETTE pas son amour et son pardon à plus tard.
Pâques c’est Christ pour toi maintenant. Veux-tu être son ami ?
Dis-Lui cette prière : Oui, je veux être ton ami
“Christ notre Pâques a été sacrifié comme un agneau pascal.” 1 Corinthiens  5 : 7


---

L’espoir d’être un champion

Avec les jeux olympiques d’hiver en Russie, voilà un thème d’actualité ! Objectif : établir le meilleur score avec au bout une récompense : la médaille.
D’un point de vue sportif plus général, on constate des performances incroyables, du plus jeune au plus âgé, que ce soient des adolescents qui vont encore à l’école ou des retraités comme cet homme de plus de 100 ans qui inscrit son nom dans le Guiness des records pour sa distance parcourue en vélo.
On devient parfois champion avec un classement établi sur des fractions de seconde : six centièmes de seconde entre le premier et le second et 10 centièmes de seconde entre le second et le troisième : on pourrait dire quasi ex aequo.

Et pour toi ? Devenir un champion est-ce à ta portée ?
“Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu’un seul remporte le prix ? Courez de manière à le remporter.” dit l’apôtre Paul 1 Corinthiens 9/24
L’apôtre Paul, un champion de la foi, a déclaré aux Philippiens :
“Je cours vers le but pour remporter le prix” Philippiens 3/14
Connaissez-vous l’histoire de David et Goliath ? Goliath ce géant philistin qui défiait le peuple d’Israël ?
La bible dit : “Un champion, Goliath, sortit du camp.” Il insultait Dieu et se croyait suffisamment fort pour gagner la bataille. Mais, un adolescent sans autre arme que son lance-pierres est venu le confronter. Ridicule ! Pourtant, il s’est présenté conduit par Dieu et c’est lui qui a gagné le combat.
Dieu nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ.” 1 Corinthiens 15/57
On peut douter de ses capacités face à tous les défis de la vie, et à plus forte raison, sur son devenir face à la vie éternelle.
 “Qui a triomphé du monde ?” demande l’apôtre Jean.
Il n’y a que Jésus, le plus grand “champion” de tous les temps. Lui qui a triomphé de la mort et du péché pour que tous ceux qui placent leur confiance en Lui partagent sa victoire. Etre sauvé, voilà notre récompense ! C’est bien plus qu’une médaille !

Alors toi aussi prépare-toi. Commence par t’approcher de Dieu : lis quelques versets de l’évangile tous les jours, prie quelques mots : PARDON pour mes fautes, S’IL TE PLAIT aide-moi à te suivre, MERCI pour ton amour et ton pardon.

Sois un champion, c’est à ta portée ! La victoire, c’est Jésus qui l’a remportée pour toi en enlevant tous tes péchés par sa mort sur la croix. Alors accepte Jésus dans ta vie !
Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ !


---

Un vrai Noël

 Nos villes commencent à s’animer, à s’illuminer, nos écrans de télé nous inondent d’idées de cadeaux robotisés en tout genre.
“Au Japon, un concert a été donné par une chanteuse « hologramme » (il s’agit en réalité d’une image projetée sur un fond en verre). Le personnage Hatsune Miku était représenté en 3D sur scène accompagnée de vrais musiciens devant des centaines de spectateurs.” ( d’après Wikipédia)
On comprend mal un tel engouement ou adoration pour un personnage virtuel. Les hommes peuvent-ils faire mieux que le créateur ?
Exode 32/1 “Le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s’assembla autour d’Aaron, et lui dit : Allons ! Fais-nous un dieu qui marche devant nous” C’était déjà la revendication du peuple pour un dieu à leur convenance.
Actes 19/26 “… dans presque toute l’Asie, l’apôtre Paul a persuadé et détourné une foule de gens, en disant que les dieux faits de main d’homme ne sont pas des dieux.”
Même si leur grand succès commercial les a rendus célèbres tels la chanteuse évoquée plus haut ou le père Noël, ils sont juste des personnages de fiction.
Au temps de l’apôtre Paul la foule criait “Grande est la déesse d’Ephèse…”Actes 19/28
Esaïe 45/20 disait : “Ils n’ont point d’intelligence, ceux qui portent leur idole de bois, et qui invoquent un dieu incapable de sauver.”
A Athènes, Paul a vu la même dévotion erronée : des hommes avaient érigé une statue dédiée à un “dieu inconnu”. Ce fut une occasion pour l’apôtre de leur parler de Jésus, le vrai Dieu, celui qui s’est fait connaître aux hommes qui l’ont rejeté en le clouant sur la croix. Mais il est Dieu, lui, et il est ressuscité ! Il a des sentiments d’amour pour nous et il veut nous sauver. C’est quelque chose de bien plus réjouissant !

Alors le vrai Noël ? Ne pensez-vous pas que justement Noël offre la vraie opportunité aux humains, et à vous, de rencontrer ce Dieu vivant, plein d’amour, de pardon, de joie ! Laissez-vous attirer par lui car il est doux et humble de cœur !

Que la lumière de Jésus vienne éclairer vos cœurs, que sa joie vous console, que sa paix vous renouvelle ! A tous Joyeux Noël !

Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule ; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. Esaïe 9/5


---

Voici le temps des vendanges…

On voit du monde dans les vignobles pour récolter les grappes de raisins, mais être viticulteur demande beaucoup de travail et de savoir-faire dans l’espoir d’obtenir un cru exceptionnel, et si possible, en quantité significative. Mais cet espoir est souvent mêlé de la crainte d’une météo désastreuse qui ruinerait son travail. “Personne ne veut du vin nouveau car le vieux est meilleur”. Luc 5 : 39
Il est établi au niveau mondial qu’un bon vin se définit selon trois critères : la couleur, la marque, le cépage.Dans l’évangile de Jean, Jésus compare notre relation avec Dieu à une scène de vignoble. Au Chapitre 15 Jésus s’adresse à ses disciples. Il se compare au cep (le pied de la vigne) et ses auditeurs, il les compare aux sarments (les branches) Jean 15:1
Pour porter des raisins, le sarment doit rester attaché au cep. Le disciple doit rester attaché à Jésus pour avoir une vie riche en bénédictions et pour produire des actions qui auront un impact sur ses concitoyens (les fruits). Jean 15:4a

En étant ainsi unis à Jésus nous sommes aussi unis au Père qui est le vigneron. Etre séparés de Lui fera de nous un rameau desséché. Mais ce qui est sûr, c’est que le Père nous donnera la possibilité  de réussir car il espère et attend de bons résultats. L’union de Dieu avec nous c’est une chance inouïe qui nous est offerte et il fait cela par amour.

   “Je vous aime comme le Père céleste m’aime.” Jean 15:9

Dieu ajoute une dimension d’amour à toutes ses interventions. C’est ce qui touche nos cœurs et nous amène à réfléchir.
Les trois critères de qualité du vin évoqués plus haut ont aussi une dimension spirituelle :
La couleur : Dieu ne veut pas nous offrir une vie grise et fade. Il nous propose au contraire de nous combler de joie et d’amour. Jean 15:11
La marque : Le viticulteur colle une étiquette sur chaque bouteille qui sort de ses chais. Si tu acceptes le cadeau de pardon et de salut que Dieu t’offre, sur “l’étiquette” de Dieu pour toi il y aura écrit : “Bien aimé de Dieu”
Le cépage : Comme le cep offre au sarment tout ce dont il a besoin, si tu demeures attaché à Jésus tu auras tout pleinement !
Rappelle-toi ce que Jésus te dit : “Moi je t’ai choisi » Jean 15:16
Et toi ? L’as-tu choisi aussi ? Ta réponse est vitale.


---