Y a pas photo !

L’appareil photo ? C’est bien l’appareil indispensable pendant ce temps de vacances pour garder nos souvenirs, ces traces du passé autrefois gardées dans des albums, aujourd’hui visualisées sur nos écrans d’ordinateur, de téléphone ou de télé.
Mais ces photos sont-elles la réalité de notre vie? Seront-elles durables ? Un cliché avec un visage souriant ne représente pas forcément une vie heureuse. Ces photos témoignent du beau, de l’émotion, de tout ce qu’on ne veut pas oublier. Mais la réalité que nous vivons chacun est souvent au-delà de ces instants éphémères. Non, il n’y a pas photo. La réalité dépasse le petit cliché Notre vision des choses est infiniment plus diversifiée. Notre vue est plus perspicace qu’un appareil ou un écran. Alors dans ce temps de vacances observons la création et méditons sur Celui qui créa toutes ces belles choses. Lui a une vision céleste sur le monde que nous découvrons dans sa diversité.

Deutéronome 4:39  : “L’Eternel est Dieu en haut dans le ciel et en bas sur la terre.”
2 Rois 19:15 : “Eternel c’est toi qui as fait les cieux et la terre.”

Profitons de ce temps de vacances pour nous ressourcer spirituellement ! Si votre cœur est déjà en paix avec Dieu, passez du temps à le louer et à l’adorer :

Apocalypse 14 : 7 “Adorez Celui qui a fait les cieux et la terre.”

Si vous ne connaissez Dieu que de loin, s’il est étranger à toutes vos décisions, prenez du temps pour réfléchir au sens de votre vie, tirez des leçons de votre passé et décidez-vous à Le chercher…

La Bible affirme : “Vous me chercherez et vous me trouverez si vous me cherchez de tout votre cœur.” Jérémie 29:13


---

Ah, la météo !

    Qui en ces temps particulièrement pluvieux ne se plaint pas de la météo ?
J’essaie de me contenir, de ne pas en rajouter entre les “Ca suffit” “Y en a marre” “J’en peux plus” “Ca dégoûte” etc… Mais quelquefois comme les rivières en crue, ça déborde, et sans que j’aie pu le retenir, mon petit commentaire va rejoindre la nappe phréatique saturée des commentaires inutiles. A quoi servent toutes ces paroles ? Ces plaintes ? Seule la prière du juste est efficace (Jacques 5v16)

Je me dis : se plaindre de la météo c’est se plaindre de Dieu : “Qui ose dire qu’une chose arrive sans que l’Eternel l’ait ordonnée ?”  Lam 3v37

Avez-vous remarqué que s’il y a bien une chose au monde sur laquelle l’homme n’a aucun contrôle c’est le temps qu’il fait ? Même les prévisions sont souvent aléatoires et pour savoir le temps d’aujourd’hui il vaut mieux ouvrir ses volets et regarder dehors.
L’état du ciel voilà donc un thème qui appartient exclusivement à Dieu et pourtant, paradoxalement c’est le sujet de conversation quotidien et inépuisable des hommes. Mais qui y voit la puissance de Dieu, sa grandeur ? Qui se sent remis à sa place d’humain limité et impuissant ? Qui devant les éléments de la nature apprend l’humilité et la sagesse ?
 “Les cieux racontent la gloire de Dieu, Et l’étendue manifeste l’œuvre de ses mains.”Ps 19v1
Qui peut prétendre donner des conseils à Dieu et lui dire ce qu’il doit faire ?
Dieu résiste aux orgueilleux mais il fait grâce aux humbles…” Jacques 4v6

Ce matin j’ai prié : “Merci Seigneur pour la pluie… parce qu’elle doit faire du bien à quelqu’un.”
“Peut-être à toi” m’a dit Dieu.
“Seigneur apprends-moi l’humilité et donne-moi un cœur content en toute circonstance…”
J’ai appris à être content de l’état ou je me trouve” Philippiens 4 : 11


---

Interroge les oiseaux du ciel

    Ce conseil fut donné à Job, cet homme qui connu de multiples épreuves.
Pourquoi les oiseaux ? Parce qu’ils volent et ont un aperçu plus grandiose de la région qu’ils survolent ? C’est vrai que prendre de l’altitude ouvre de nouvelles perspectives. Ceux qui ont fait cette expérience le disent.

Le psalmiste dans la Bible lance ce soupir : “Si j’avais des ailes je m’envolerai…” Psaume 55 : 7 Mais la réalité de notre existence nous rappelle notre nature humaine qui, aujourd’hui, est souvent la proie de la peur.
France Info a signalé que le marché économique de la peur enregistre une des plus fortes croissances. C’est un marché en pleine expansion. Une profusion de solutions sont vendues pour palier à la peur dans tous ses aspects : peur des intempéries, tremblements de terre, cataclysmes, peur nucléaire, peur monétaire, économique, professionnelle, peur des virus, des effractions, peur des attentats, des kidnappings, des viols….
Et dans cette liste pourtant très fournie, qui parle de la peur du jugement dernier ? Personne ! Au contraire, on joue avec la mort et ses défis, on plébiscite Satan dans des festivals, dans des tatouages et on banalise l’immoralité.

Alors oui “Si j’avais des ailes je m’envolerai.” Ps 55 : 7 à la rencontre d’un monde meilleur comme les oiseaux migrateurs qui cherchent un meilleur climat. Mais Jésus nous dit : “Ne valez-vous pas plus que les oiseaux ?” Luc 12 : 24
Cherchons ainsi notre refuge “à l’ombre de tes ailes” Psaume 57 : 2
Le prophète Jérémie a écrit concernant sa relation avec Dieu : Lamentations de Jérémie 3 : 57
“Au jour où je t’ai invoqué tu es venu vers moi et tu m’as dit :  N’aie pas peur.”

Ceux qui ont placé leur confiance en Jésus-Christ pour être pardonnés et sauvés pourrons alors s’écrier :
“Elevons nos cœurs et nos mains vers Dieu qui est au ciel !” Lamentations de Jérémie 3 : 41

Voilà de quoi nous rassurer et nous réjouir ! Que cette espérance vous donne des ailes pour surmonter toutes vos difficultés !


---

Un trésor dans le ciel

Que d’incertitudes sont annoncées chaque jour dans les médias ! Le monde entier s’affole face à des flots destructeurs en tous genres : tempêtes météorologiques, économiques, sociales, financières ou tempêtes morales. Mais jusqu’où irons-nous ? Où sont les vraies valeurs ? Où puis-je trouver refuge ? Où est ma sécurité ?

Voyez comment la Bible, parole de vérité, parle des choses matérielles :

“Ne vous amassez pas des richesses sur la terre…

Amassez-vous plutôt des trésors dans le ciel…” Matthieu 6 : 19 et 20

Voilà une affirmation qui va à contre-courant de la pensée actuelle !

Pourtant certains hommes politiques et beaucoup d’économistes reconnaissent que la situation de crise actuelle est la conséquence d’une conduite humaine irresponsable imprégnée par des mauvais choix et des mensonges. “Le cœur des insensés n’est pas droit” Proverbes 15 : 7

La Bible raconte aussi l’histoire d’un homme insensé qui a construit sa maison sur le sable et celle d’un homme sage qui a bâtit la sienne sur le roc… La tempête est arrivée : celle de l’insensé s’est écroulée et celle du sage a résisté. (Matthieu 7 : 24 et 25) Sur quoi édifions-nous notre ”maison” ? Comment construis-tu ta vie ? Quels sont tes plans ? Qu’espères-tu pour l’avenir ? Quand Jésus eut fini de raconter l’histoire de l’homme insensé et du sage, la foule qui avait entendu Jésus était impressionnée par son enseignement. Et toi, quel est ton refuge ?

La bienveillance et le secours de Dieu sont toujours là, aujourd’hui. Alors sache qu’il n’est jamais trop tard pour te réfugier auprès de Lui.
“L’Eternel est mon refuge au jour de la détresse.” Jérémie 16 : 19
“Tu es pour moi un refuge et un appui.” Psaume 46 : 2


---

Un choix si difficile ?

    Oui, je vous avertis solennellement aujourd’hui, le ciel et la terre m’en sont témoins : je place devant vous la vie et la bénédiction d’une part, la mort et la malédiction d’autre part. Choisissez donc la vie, afin que vous puissiez vivre, vous et vos descendants. Aimez le Seigneur votre Dieu, obéissez-lui, restez-lui fidèlement attachés. Deut. 30:19/20
“Choisis la vie et non la mort.”

       Ce conseil de Dieu pour nous est tellement formidable !… et pourtant ! Pourquoi certains y répondent-ils par un NON plutôt qu’un OUI ? Pourquoi ? Que c’est triste de voir des personnes jeunes ou âgées qui refusent la vie éternelle et disent : passons à autre chose. Que leur reste-t-il ? Un avenir sans espoir, sans consolation, sans pardon, sans joie. Pourquoi craindre la proposition qui nous est faite ?

Une chaîne de télévision, Arte, nous offre de magnifiques documentaires sur la vie des espèces animales dans leur milieu naturel. A l’heure des bons choix, les parents du jeune condor des Andes poussent leur petit dans le vide. Celui-ci découvre alors une nouvelle dimension bien différente de celle des “pattes sur terre” en se laissant porter par des courants invisibles mais ascendants. C’est un choix important qui nécessite quelquefois l’aide des autres pour nous pousser à le découvrir.

Alors fais le bon choix : choisis la proposition de vie que t’offre Dieu. Et si tu as peur de ne pas y arriver tout seul, pourquoi ne pas te joindre à un groupe de chrétiens, qui chemineront avec toi, qui seront prêts à t’encourager, à t’écouter ou à prier avec toi ?

Jésus dit : “Suis moi” Matthieu 8 : 22

“Je suis le chemin la vérité et la vie, nul ne vient au Père que par moi” Jean 14 : 6


---